Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

L'Association de la Cause Freudienne Massif-Central est une émanation de l’École de la Cause Freudienne (Reconnue d'Utilité Publique). Elle œuvre pour l'étude de la psychanalyse ainsi que ses connexions, tant théoriques que pratiques, avec les disciplines qui lui sont affines. Délégué régional : Hervé Damase herve.damase@orange.fr. Éditeur du blog Michel Héraud.

Publié par Association de la Cause Freudienne Massif Central

Le Poinçon n°26

Le 26ème numéro du Poinçon est arrivé ! Son titre ? « Echos de corps parlant ». Il rend compte de façon non exhaustive de la dynamique du travail dans l’ACF-MC dans son lien à l’Ecole de Lacan. Séminaires d’étude et des membres de l’ECF, évènements de l’ECF, cartel, rencontres, Institut de l’Enfant, actualité de l’autisme, et autres travaux et choses vues ou lues sont au rendez-vous. Remercions ici les auteurs pour le témoignage du rapport singulier de chacun à la cause analytique qu’ils apportent, chacun selon son style.

Le titre a été choisi en lien avec le thème du Congrès de l’AMP qui s’est déroulé à Rio-de-Janeiro au printemps et qui a orienté le travail de l’année passée. Ce sera : Echos de corps parlant.

Hommage est d’abord rendu à notre collègue Jacques Lacourt dont nous regrettons la disparition en ce mois de septembre 2016. Suit la « carte blanche » de Sonia Chiriaco, membre de l’ECF et de l’AMP, membre du Conseil de l’ECF.

Nous devons la réalisation de la couverture à Philippe Aurat et Marie-Jo Page. Elle résonne joyeusement avec son contenu.

A découvrir lors des activités de l’ACF et des rencontres de la Section clinique de Clermont-Ferrand !

 

Directeur de publication : Gil Caroz

Rédactrice : Michèle Astier,

Rédactrice adjointe : Marie-Joseph Page,

Correction : Philippe Aurat, Marie-Ange Ducloix, Catherine Essomé, Luc Garcia, Zoubida Hammoudi, Françoise Malbet et Sylvie Poinas-Païs.

Maquette de couverture : Philippe Aurat et Marie-Jo Page

Diffusion : Philippe Aurat

 

Le Poinçon - Bulletin de l'ACF Massif Central
Le Poinçon - Bulletin de l'ACF Massif Central

Le Poinçon[1], c’est le signifiant élevé par l’ACF-MC au rang de nom propre pour nommer son bulletin depuis 1996.

En ouverture du premier numéro, Pierre Stréliski en pointait l’enjeu, le pari.

Pari tenu au pays de Pascal : 25 numéros plus tard, Le Poinçon s’emploie toujours à rendre compte du travail et de l’étude effectués dans l’ACF-MC en lien avec les orientations de l’ECF et son actualité. Les registres épistémique, clinique et politique se nouent dans les textes : déclinaisons des questions pour la psychanalyse d’orientation lacanienne dans son lien à la cité.

Si le poinçon fut à l’origine un outil pour percer et graver, il désigne aussi bien la marque ainsi produite. Le Poinçon garde trace de cette double valence, fonction de l’écrit et de la lettre pour cerner l’accroc dans le langage et border le réel.

[1] Jacques Lacan a emprunté le signe « poinçon » au registre de la logique pour désigner le rapport qui noue le sujet à son objet ou à sa demande, qui pointe la conjonction du désir et de la pulsion propre à la logique du fantasme.