Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

L'Association de la Cause Freudienne Massif-Central est une émanation de l’École de la Cause Freudienne (Reconnue d'Utilité Publique). Elle œuvre pour l'étude de la psychanalyse ainsi que ses connexions, tant théoriques que pratiques, avec les disciplines qui lui sont affines. Délégué régional : Hervé Damase herve.damase@orange.fr. Éditeur du blog Michel Héraud.

Forum SCALP de Clermont-Ferrand - Samedi 8 avril - 17h à 19h 30

Vers le Forum Libertés chéries n° 5

 

A qui désirons-nous nous adresser ? D’abord et avant tout à celle ou celui qui se dit indécis. Il paraît que de nombreuses personnes sont dans cette situation… qui ne veulent pas voter MLP et ne le feront pas… Pour autant, voteront-elles ?

 

Ne pas voter pour un autre candidat, c’est laisser sa division prendre le dessus, ou bien ne pas pouvoir ou ne pas vouloir l’assumer. Dans un cas comme dans l’autre, je suis là où je ne vote pasJe ne prends pas part à ce jeu de dupe, je laisse cela à mon voisin, c’est lui qui en prend la responsabilité… Sauf que dans le jeu dont il est ici question, les dès sont pipés : si tu ne votes pas contre, tu votes pour.

 

Comment ça ? Eh bien oui : en ne votant pas pour un qui est contre, n’importe lequel des dix, tu ne contribues pas à affaiblir l’adversaire, c’est-à-dire que tu le renforces. C’est logique !

 

L’autre matin sur France Culture, Serge Galam, physicien, chercheur au CNRS, membre du CEVIPOF de Science-Po, déclarait que « l’abstention inavouée peut faire gagner Marine Le Pen ». Autrement dit, ceux qui sont contre peuvent contribuer à la faire gagner, ce qui est tout de même un comble !

 

Aussi, nous nous adressons également à ceux qui ont pigé le truc et qui, déterminés, ont décidé de faire quelque chose tant qu’il est encore temps. Il ne s’agit donc pas de prêcher les convaincus, mais bien de faire des vagues, car les petits ruisseaux font les grandes rivières.

 

Logique de la goutte d’eau oblige, le Forum du 8 avril donnera la parole à chacun/e qui se sent concerné/e.

 

Hervé Damase

Ont également répondu oui pour intervenir au Forum :

Isabelle Caillault, Luc Garcia, Jean-François Cottes, Jean-Pierre Rouillon, Claudine Valette-Damase, Jean-Robert Rabanel, Zoubida Hammoudi, Valentine Dechambre…

 

 

Anne, ma sœur Anne,

 

Si j’te disais c’que j’vois v’nir,

 

Anne, ma sœur Anne,

 

J’arrive pas à y croire, c’est comme un cauchemar...

 

Sale cafard !

 

 

 

Anne, ma sœur Anne,

 

En écrivant ton journal du fond d’ton placard,

 

Anne, ma sœur Anne,

 

Tu pensais qu’on n’oublierait jamais, mais...

 

Mauvaise mémoire !

 

 

 

Elle ressort de sa tanière, la nazi-nostalgie :

 

Croix gammée, bottes à clous, et toute la panoplie.

 

Elle a pignon sur rue, des adeptes, un parti...

 

La voilà revenue, l’historique hystérie !

 

 

 

Anne, ma sœur Anne,

 

Si j’te disais c’que j’entends,

 

Anne, ma sœur Anne,

 

 

 

Les mêmes discours, les mêmes slogans,

 

Les mêmes aboiements !

 

 

 

Anne, ma sœur Anne,

 

J’aurais tant voulu te dire, p’tite fille martyre :

 

« Anne, ma sœur Anne,

 

Tu peux dormir tranquille, elle reviendra plus,

 

La vermine ! »

 

 

 

Mais beaucoup d’indifférence, de patience malvenue

 

Pour ces anciens damnés, au goût de déjà-vu,

 

Beaucoup trop d’indulgence, trop de bonnes manières

 

Pour cette nazi-nostalgie qui ressort de sa tanière... comme hier !

 

 

 

Anne, ma sœur Anne,

 

Si j’te disais c’que j’vois v’nir,

 

Anne, ma sœur Anne,

 

J’arrive pas à y croire, c’est comme un cauchemar...

 

Sale cafard !

 

 

 

Ecouter Anne, ma sœur Anne par Louis Chédid :

https://www.youtube.com/watch?v=IIZysMH6oXg

 

 

 

 

https://lh3.googleusercontent.com/-XZLjxnjQ1A0/WOc2xHt1vNI/AAAAAAAAAL4/45AMILaTapocLndYnExww2K_GBEvyOF7gCLcB/s320/IMG_9699.PNG François Durpaire Farid Boudjellalhttps://lh3.googleusercontent.com/-Igt1EYHDyDI/WOc2kpytnNI/AAAAAAAAAL0/faTPcbuZlk0h3rMz9hL6bse8TQP9yOnzwCLcB/s320/IMG_9697.PNG https://lh3.googleusercontent.com/-Igt1EYHDyDI/WOc2kpytnNI/AAAAAAAAAL0/faTPcbuZlk0h3rMz9hL6bse8TQP9yOnzwCLcB/s320/IMG_9697.PNGcopyright Philippe Bouret

https://lh3.googleusercontent.com/-b7ib-yuXrH0/WOc3NDKj4hI/AAAAAAAAAL8/_hO2uG4Ih0A2mrVGQNM-GdjlggzwPYsVQCLcB/s320/SCALP-CFD-page-001.jpg https://lh3.googleusercontent.com/-b7ib-yuXrH0/WOc3NDKj4hI/AAAAAAAAAL8/_hO2uG4Ih0A2mrVGQNM-GdjlggzwPYsVQCLcB/s320/SCALP-CFD-page-001.jpg

 

 

Vers le Forum Libertés chéries n° 4

 

 

 

Que retenir du « débat » télévisuel de mardi soir qui réunissait les 11 candidats à l’élection présidentielle ? Je l’ai regardé avec l’esprit occupé à la préparation du Forum Libertés chéries de samedi prochain…

 

Certes, en passant de 5 à 11 candidats, on a gagné en prises de becs et autres invectives, avec quelques mentions spéciales pour les dits « petits » candidats qui ont saisi l’occasion pour tenter de faire entendre la voix de ceux qui s’indignent… Mais au final, a-t-on gagné en discernement ? A-t-on plus de billes pour juger du programme qui serait le meilleur ? En fait, ce qui m’est apparu, c’est que petit à petit tout devenait de plus en plus flou, que les mots se mélangeaient, réduits à ne plus vouloir dire grand chose…

 

Ne serait-ce pas là un pur effet de l’écran qui, me regardant, m’hypnotisait ? Je n’ai pas oublié la leçon de Mc Luhan… The medium is the message… Comme si les yeux de la TV repeignaient tout aux couleurs d’une potion magique anesthésiante.

 

A la fin, qui sort vainqueur ? Sans doute le Mistrigri ! Cet intrus qui profite de cet enfumage pour se faire passer comme n’importe lequel des autres candidats présents. Et de se faire passer pour le représentant d’un parti respectable, qui défend la veuve et l’orphelin, les infirmières et les fonctionnaires… Une bonne mère !

 

Non vraiment, rien n’est fait pour nous sortir de ce brouillard, ou plutôt tout est fait pour l’épaissir…

 

Samedi 8 avril, nous entendrons des voix s’élever pour dissiper cet épais brouillard et pour permettre à chacun de saisir le véritable enjeu de cette élection. Au grand jour, nous verrons comment le diable, même en Prada, ne fait plus illusion.

 

Hervé Damase

 

Ont également répondu oui pour intervenir au Forum :

 

- Dominique Machabert, enseignant et journaliste

 

- Michèle Astier, psychanalyste

 

- Alexandre Fernandez, psychologue clinicien

 

 

https://lh3.googleusercontent.com/-AQEMWB25hiQ/WOXBNgo7oKI/AAAAAAAAALM/ZXcix1qYnpEwcr52Me2--VVjL0If2R8xwCLcB/s400/IMG_5283.JPG

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=BRwpjFW82G8

 

 

https://lh3.googleusercontent.com/-6aeMfY8BG_8/WOXB7soJ-KI/AAAAAAAAALU/-8W4diEYGPo2UhFkVfhhSkU1SxvvVy2CQCLcB/s320/Carte%2Bde%2Bs%25C3%25A9jour.jpg

 

 

Vers le Forum Libertés chéries n° 3

 

Quelle est cette force mystérieuse qui pousse certains à dire, ou même seulement à penser, que cette fois-ci, eh bien non, on n’ira pas, parce que ça va bien, ça suffit… Et puis tant pis si au final MLP gagne, ça leur fera les pieds, au moins comme ça ils comprendront…

Oui, demandons-nous ce qui pousse, d’après les sondages, 40 pour cent des électeurs à vouloir, cette fois-ci, prendre l’option de l’abstention ?

Cette force, mystérieuse parce qu’obscure, n’est en fait pas nouvelle, et depuis Freud elle a un nom, pulsion de mort. La pulsion de mort, c’est ce truc, ce machin pas très ragoutant qui se trouve tapi au fond de nous, de chacun d’entre nous, un truc atroce et que l’on ne veut pas vraiment reconnaître comme tel. Alors une occasion se présente dans la réalité pour lâcher la bride, et hop, seul au fond de l’isoloir, ou bien chez soi en ce dimanche d’avril où sans aucun doute on a mieux à faire que son devoir de citoyen, on oublie…

Samedi 8 avril, précisément 15 jours avant le premier tour, il s’agira de ne pas renoncer à prendre la mesure de cette force pour dire que chacun, au un par un, on peut faire en sorte de ne pas y succomber pour qu’une fois encore la civilisation soit victorieuse !

Hervé Damase

 

Ont également répondu oui pour intervenir au Forum :

- Laurence Charmont, psychanalyste

- Laurent Doucet, enseignant et poète

- Les petits mensonges, groupe de jazz manouche

 

 

 

TRIBUNE parue dans Libération

 

L’appel du monde de la culture contre le FN

 

Par plus de 100 artistes — 2 avril 2017 à 17:36 (mis à jour à 18:27)

 

Plus d’une centaine d’artistes, de Camélia Jordana à Archie Shepp, d’Annette Messager à IAM, signent un appel à faire barrage à Marine Le Pen.

 

L’appel du monde de la culture contre le FN

 

Dans son dernier discours sur la culture, Marine Le Pen appelle de ses vœux une France qui retrouve sa grandeur.

 

Mais l’art n’est pas fait pour servir la grandeur de la France, et c’est d’ailleurs bien ainsi qu’il la sert.

 

Le Front national ne cesse de tirer à boulets rouges sur l’art contemporain, c’est-à-dire sur les formes de l’art sans précédent.

 

C’est pourtant là que réside l’éminente fonction de l’art qu’est la subversion - qui va du léger déplacement au renversement scandaleux.

 

La liberté de penser et de créer, la liberté d’inventer et d’affirmer, la liberté d’interpréter et de critiquer le monde comme il va ou ne va pas, sont choses précieuses, ô combien !

 

L’art comme fruit de ces libertés et des moyens qui lui sont offerts en France, c’est cela que le monde entier nous envie.

 

Marine Le Pen présidente y mettrait un point d’arrêt.

 

Comment s’en étonner quand le Front national promeut, quoi qu’il tâche de le faire oublier jusqu’à l’effacement, des idées racistes, antisémites, xénophobes et nationalistes ?

 

Le Front national est aux portes du pouvoir.

 

Nous appelons à faire barrage à Marine Le Pen lors de la prochaine élection présidentielle, puis aux législatives qui lui succéderont.

 

 

 

Parmi les signataires : Archie Shepp, Léa Seydoux, Renaud, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Georges Didi-Huberman, IAM, Annette Messager, Zazie, Tahar Rahim, Vincent Elbaz, Christian Boltanski, Béatrice Dalle, Pascal Dusapin, Marie Darrieussecq, Matthieu Chedid, Olivier Py, Mathilde Monnier, Florence Loiret-Caille, Denis Podalydès, Albin de la Simone, Stéphane Braunschweig, Jeanne Moreau, André Wilms, Anaïs Demoustier, André Markowicz, Jean-Michel Ribes, Karin Viard, Laurent Gaudé, Vincent Delerm, Amos Gitaï, Emmanuel Demarcy-Motta, Cécile de France, Vincent Macaigne, Alain Françon, Laura Smet, Alexandre Tharaud, Camélia Jordana, Abdellah Taïa, Valeria Bruni-Tedeschi, Laurent Bayle, Samir Guesmi, la Grande Sophie, Jean-François Sivadier, Anna Mouglalis, Alexandre Chemetoff, Valérie Donzelli, Théo Mercier, Romane Bohringer…

 

 

https://lh3.googleusercontent.com/-3h_eMnj_CUo/WOSS7d6KznI/AAAAAAAAAKg/tJbaPWRZXL4l7dX97EPbEIGrYVUo7DSFQCLcB/s320/IMG_9688.PNG https://lh3.googleusercontent.com/-3h_eMnj_CUo/WOSS7d6KznI/AAAAAAAAAKg/tJbaPWRZXL4l7dX97EPbEIGrYVUo7DSFQCLcB/s320/IMG_9688.PNG

Ecouter Ma France par Jean Ferrat : https://www.youtube.com/watch?v=guYdxt3YLB4

 

 

Vers le Forum Libertés chéries n° 2

 

Quelle mouche a bien pu piquer les psychanalystes pour les pousser à sortir de la réserve qui sied à leur(s) pratique(s) ? Le cabinet ne serait-il plus hermétique aux rumeurs du monde ? N’ont-ils pas d’autres chats à fouetter que de s’immiscer sur une scène qui ne serait pas leur ?

 

Eh bien non, pas du tout, car la psychanalyse lacanienne, c’est l’éthique des conséquences, et que face à la catastrophe annoncée on ne reste pas les deux pieds dans le même sabot, on s’active, on alerte, on crie Au feu !, y a danger, ouvrez les yeux !!! Pourquoi ?

 

En premier lieu pour prévenir les angoisses et les cauchemars à venir : se sentir coupable de ne pas avoir tenté l’impossible face aux reproches de son enfant…

 

Ensuite, parce que l’Etat de droit, malgré tous les griefs que l’on peut lui adresser, c’est la garantie de pouvoir de circuler librement… y compris pour se rendre chez le psy… chez son charcutier aussi bien… ou pour aller au concert de Lady Gaga…

 

Enfin, il faut l’avouer pour le déplorer, qui parmi les politiques alerte vraiment sur le danger qui court ? MLP a modelé son look, quitte à chanceler encore un peu, pour mieux tenter de conquérir les esprits ou de s’imposer par la force de ce qui la meut et dont elle ignore peut-être même l’existence…

 

Le samedi 8 avril, précisément dans 4 jours, des voix s’élèveront pour dire non, je ne suis pas d’accord, alors je vote… pour qui je veux, oui, mais pas pour elle !

Hervé Damase

 

Ont déjà répondu oui pour intervenir au Forum :

 

- Roland Duclos, journaliste et critique d’art

 

- Jean-Louis Borie, avocat, ancien bâtonnier de Clermont-Fd

 

 

 

_____________________________________________________________

 

Ni abstention, ni vote blanc

 

Flashback. Une image indélébile s’est fixée dans ma mémoire : les boîtes en contreplaqué contenant le « fichier juif » au Mémorial de la Shoah dans le quartier du Marais à Paris. C’était il y a une dizaine d’années. De petites fiches cartonnées soigneusement rangées qui ont servi au pouvoir pétainiste et à l’administration collaborationniste pour réaliser la rafle du Vel’ d’hiv’ et à la déportation des Juifs de France vers les camps d’extermination pendant l’Occupation nazie. Même avec ces moyens rudimentaires, quelle puissance extraordinairement nocive peut avoir l’information !

 

Retour au moment présent. Aujourd’hui, par la numérisation, les moyens de recueil, de stockage, d’utilisation de l’information, ont été multiplié par un facteur immense. Jusqu’à aujourd’hui toutes ces données personnelles sont, pardonnez-moi l’expression rapide, « entre de bonnes mains » – cela serait à nuancer. Qu’en serait-il si, à la faveur de l’élection de Marine Le Pen à la présidence de la République, dans quelques semaines, un pouvoir d’extrême-droite venait à faire main basse sur ces données ? Quel usage en serait-il fait de ces données ? A quelles chasses aux sorcières seraient utilisé le Big data ?

 

Le Forum Libertés chéries du 8 avril sera un temps fort pour mobiliser contre l’éventualité funeste. Dès le 23 avril prochain, premier tour de l’élection présidentielle, chaque voix comptera, chaque vote exprimé : pas d’abstention, pas de vote blanc.

 

Jean-François Cottes

 

 

 

 

 

Ecouter Aux armes et caetera de Serge Gainsbourg :

 

https://www.youtube.com/watch?v=mLq7EcvRaf0

 

Vers le Forum Libertés Chéries n° 1

 

La peste brune frappe à notre porte ! Qui la laissera entrer ? Qui la repoussera ?

 

Ne pas fermer les yeux, ne pas regarder ailleurs, oser affronter le malaise dont elle est le symptôme. Parce que nous n’oublions pas, parce que nous ne voulons pas voir notre civilisation sombrer, et la pulsion de mort reprendre le dessus.

 

Comme notre collègue psychanalyste Marie-Agnès Macaire l’affirmait pas plus tard que ce samedi à Tulle : « La psychanalyse, ça réveille ! » De quoi ? De notre endormissement généralisé.

 

Parce que chaque voix compte, parce qu’un bulletin exprimé contre MLP constitue une avancée pour faire reculer la bête immonde, signez et faites signer l’Appel des psychanalystes et venez au Forum Scalp Libertés chéries qui se tiendra samedi 8 avril à la salle Comedia du Corum Saint-Jean à Clermont-Ferrand – de 17h00 à 19h30 non stop.

 

Hervé Damase

 

Ont déjà répondu oui pour intervenir :

 

Michel Canis, professeur de médecine, chef de service gynécologie obstétrique

 

Jean-Paul Besset, journaliste, ancien rédacteur en chef au journal Le Monde

 

Du père au pire

Du père au pire. Cette bascule vaut aussi bien sur le plan individuel que sur le plan social. Tout comme l’Œdipe n’est plus le traitement de la jouissance dans le cadre familial, l’idéal est impuissant à résoudre les tensions destructrices qui surgissent au niveau social.

 

Le Père est cet idéal qui s’est effondré avec la guerre de 1914-1918, c’est-à-dire au moment où Freud formule sa seconde topique.

 

Avec la guerre de 1939-45 s’amorce un changement plus radical encore. La question n’est plus de savoir s’il existe un principe de pacification au niveau des masses mais plutôt de comment faire avec la découverte du pire : les camps de concentration ? Ici, l’œuvre de Jacques Lacan prend son propre tournant.

 

Face au malaise toujours plus grand, les psychanalystes doivent redoubler d’efforts afin de promouvoir les moyens de lutte que le discours analytique a produits, selon son éthique propre et réveiller leurs concitoyens.

 

Tel est, pour moi, le sens de l’Appel et du Forum du 8 avril 2017.

Jean-Robert Rabanel

 

 

 

 


écouter L’aquaboniste, par Jane Birkin :

 

https://www.youtube.com/watch?v=ftMmk-8-O2s

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :