Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

L'Association de la Cause Freudienne-Massif Central est une émanation de l’École de la Cause freudienne (Reconnue d'Utilité Publique). Elle œuvre pour l'étude de la psychanalyse ainsi que ses connexions, tant théoriques que pratiques, avec les disciplines qui lui sont affines.

Déléguée régionale :

Valentine Dechambre

valentine.dechambre@gmail.com

Éditeur du blog : Nadine Farge

Publié par Association de la Cause Freudienne Massif Central

CPCT-Clermont-Ferrand

Le CPCT-Clermont-Ferrand

 

Centre psychanalytique de consultations et de traitement

Le CPCT est une création de L’Ecole de la Cause freudienne reconnue d’utilité publique depuis 2006. Chaque CPCT est placé sous l’égide de l’Ecole de la Cause freudienne et inscrit son action dans une association loi 1901.

Le CPCT-Clermont-Ferrand est une création des membres de l’Ecole de la Cause freudienne dans la région. Ils ont décidé de son orientation en phase avec les enseignements tirés de l’expérience des premiers CPCT avec le tout dernier enseignement de Jacques Lacan dit « de l’Autre qui n’existe pas » qui ouvre à un traitement des symptômes de notre époque.

Principes du CPCT-Clermont-Ferrand

Le CPCT-Clermont-Ferrand inscrit dans la cité une clinique comme résistance à l’hégémonie scientiste en proposant des traitements par la clinique analytique gratuits et limités dans le temps.

Le CPCT fonctionne sur le principe du bénévolat, et sans subventions. Son action est nouée à la Section clinique de Clermont-Ferrand et soutenue par l’UFORCA-Clermont-Ferrand.

L’orientation clinique proposée par le CPCT est singulière, incomparable et hors concurrence du fait d’être assurée par des psychanalystes membres de l’Ecole de la Cause Freudienne.

Consultations

Les premiers entretiens avec les patients sont assurés par des consultants, psychanalystes membres de l’ECF, qui décident au cas par cas d’un objectif de traitement.

Les praticiens assurent le traitement psychanalytique d’une durée limitée à 16 séances.

Les consultants peuvent aussi dans certains cas donner un avis, proposer une orientation ne relevant pas de la pratique du CPCT vers une solution adaptée à la difficulté rencontrée.

 

Coordonnées du CPCT

 

11 bis rue, Gabriel Péri,

63000 Clermont-Ferrand

 

Accueil téléphonique : 06 48 88 10 08

Du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00.

Les CPCT sur le site de l’Ecole de la Cause freudienne :

http://www.causefreudienne.net/connexions/les-cpct-1

 

Pour tout renseignement sur le fonctionnement du CPCT :

Valentine Dechambre, directrice du CPCT

04 73 37 94 04  - Valentine.dechambre@gmail.com

 

 

 

CPCT-Clermont-Ferrand
CPCT-Clermont-Ferrand

2ème Journée du CPCT Clermont-Ferrand

 

Samedi 9 février 2019

9h30 – 16h30

 

Chapelle des Cordeliers

 

« Je viens parler »

Variations dans l’adresse

 

 

Matin

9h30-12h30

 

Ouverture

Claudine Valette-Damase, présidente du CPCT-Clermont

 

Introduction au thème et présentation du programme de la journée

Valentine Dechambre, directrice du CPCT-Clermont

 

 Séquences cliniques CPCT – Clermont-Ferrand

Première séquence

Sylvie Poinas « S’orienter dans la parole » •Michel Héraud « La fonction de la parole »  

•Isabelle Caillault « Un trébuchement dans la parole » – CPCT-Clermont-Fd

Discutantes : Catherine Lacaze-Paule – CPCT- Aquitania •Simone Rabanel – CPCT-Clermont-Fd

 

Pause café

 

Deuxième séquence

Nicolas Jeudy « Parler ce n’est pas naturel » •Christel Astier « Variations dans l’adresse » 

•Claudine Valette-Damase « Une amorce »  CPCT- Clermont-Fd

Discutantes : Geneviève Cloutour-Monribot •Danièle Le Chevallier – CPCT-Aquitania

 

 

Pause-déjeuner : 12h30-14h30

 

Après midi

14h30 -16h30

 

Première Séquence avec le CPCT – Aquitania

Geneviève Cloutour-Monribot • Catherine Lacaze-Paule • Danièle Le Chevallier

animée par Jean-François Cottes – CPCT-Clermont Fd

 

Deuxième séquence 

 

Conversation

 Expériences de la psychanalyse dans le lien social

 

S. Freud et J. Lacan ont eu le souci constant de diffuser la psychanalyse afin de contribuer au lien social. Lacan dans « Télévision » indiquait que le discours analytique comme lien social valait «  d’être porté à la hauteur des plus fondamentaux parmi les liens qui restent pour nous en activité ».

Quelle boussole la psychanalyse peut-elle proposer aux  institutions d’aujourd’hui ?

Quelles sont ces institutions où des psychanalystes interviennent ?

Comment opèrent-ils ? Quels enseignements peuvent-ils transmettre de leur expérience ?

Des psychanalystes membres de l’ECF converseront sur leur pratique de la psychanalyse  dans le lien social.

 

Avec Geneviève Cloutour-Monribot • Catherine Lacaze-Paule • Danièle Le Chevallier, Laurence Charmont • Hervé Damase • Claudine Valette-Damase •Jean-Pierre Rouillon

Conversation animée par Jean-François Cottes et Valentine Dechambre

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :