Événement en Massif Central

Date

Juil 01 2021

Type d'Événement

Publication

La Cause du désir n°108
“Pas d’écoute sans interprétation”

La psychanalyse ne se réduit pas à l’écoute. Ce qui spécifie la pratique analytique depuis ses débuts, c’est l’interprétation. Ce numéro de la Cause du désir met en valeur la valeur de l’interprétation et sa fonction centrale dans la formation et la pratique du psychanalyste. On voit ainsi de dessiner l’écart considérable existant entre l’écoute généralisée, le « parler fait du bien », et l’expérience éthique de l’analyse.

 Présentation

Dans le dispositif analytique, la parole n’est pas sacralisée, elle n’est pas considérée au pieds de la lettre, porteuse d’une vérité sans équivoque. Ce qui importe en psychanalyse, ce n’est pas l’adéquation de ce qui est dit à la réalité – celle-ci étant toujours construite, ainsi que Freud et Lacan l’ont montré-, mais la valeur de certains signifiants qui tissent, à l’insu de celui qui parle, le réseau constituant le savoir inconscient. Ce qui échappe à l’intention de signification doit faire l’objet d’une lecture de la part de l’analyste qui interprète. Ce numéro de la Cause du désir consacre ainsi son dossier central à ce thème si actuel.

S’y ajoute un grand hommage à Jacques Aubert, lequel accompagna Jacques Lacan dans son déchiffrage de l’œuvre de James Joyce et l’introduction de la notion de sinthome en psychanalyse, ainsi qu’une grande conversation récente de Jacques-Alain Miller avec l’Ecole espagnole du Champ freudien.

Divers articles témoignent de la vitalité de la recherche orientée par l’enseignement de Jacques Lacan, que cela soit dans le domaine de la clinique ou dans celui des pratiques artistiques.