LE mot de la DÉLÉGUÉE RÉGIONALE

L’École de la Cause freudienne est représentée en France et en Belgique par l’Association de la Cause freudienne. Celle-ci est répartie dans 17 délégations dont l’ACF en MC.

L’ACF est une association à but non lucratif selon la loi 1901. Elle se donne pour objet d’impulser et de promouvoir l’étude de la psychanalyse ainsi que ses connexions, tant théoriques que pratiques, avec les disciplines qui lui sont affines. Elle agit en lien étroit et sous la responsabilité de l’École de la Cause freudienne en concertation avec son président, Laurent Dupont, et son vice-président, Éric Zuliani, qui sont les interlocuteurs privilégiés des délégués régionaux.

L’Association de la Cause freudienne en Massif central soutient l’étude des textes fondamentaux, ceux de Sigmund Freud, Jacques Lacan et Jacques-Alain Miller, par le travail en cartel, déclarés à l’ECF, par des séminaires, des conférences, des ateliers de lecture, des publications et autres moyens nécessaires à son accomplissement. L’ACF en MC donne une place importante à la publication des travaux réalisés par ses membres : produits de cartel, interventions au séminaire d’étude, notes de lecture…. Elle dispose pour cela d’un bulletin, Le Poinçon et d’un Courrier on line auquel il est possible de s’abonner. La bibliothèque de consultation de l’ACF en MC est sise dans le local 11 bis rue Gabriel-Péri à Clermont-Ferrand comme sa librairie ouverte lors des rassemblements de la Section clinique et des conférences.

Elle est structurée en un Bureau de ville à Clermont-Ferrand, et cinq autres localisations : Délégation Brive/Limoges/Tulle, Antennes : Aurillac, Bourges/Nevers, Montluçon/ Moulins/Vichy et Le Puy-en-Velay.

Le/la délégué(e) régional(e) les coordonne et soutient le désir de chacun(e) des responsables et leurs initiatives singulières dans un transfert à l’École de la Cause freudienne. 

L’ACF en MC œuvre à l’action lacanienne dans la région, dans ce mouvement impulsé par J.-A. Miller en 2017 à faire exister la psychanalyse dans le champ politique[1]Miller J.-A., « Conférence de Madrid », Lacan Quotidien n°700, 19 mai 2017.. Dans sa conférence du 13 mai 2017 à Madrid, J.-A. Miller précisait son projet de politique lacanienne : « Nous faire présents, non seulement dans la clinique, dans la psychologie individuelle, comme le dit Freud, mais aussi dans la psychologie individuelle en tant que collective, c’est-à-dire dans le champ politique. Non pas comme un parti politique, mais en tant que psychanalystes pouvant apporter quelque chose à l’humanité en ce moment de la ou des civilisations[2]Ibid.».

Comment continuer à faire désirer la psychanalyse à l’époque d’une mutation subjective sans précédent ? C’est à cette tâche que s’attèle l’ACF en MC grâce au désir décidé de chacun(e) de ses membres dans son rapport à la Cause freudienne.

Valentine Dechambre
Déléguée régionale

>> Vers le comité régional

Contacts et renseignements :

Association de la Cause freudienne en Massif central

119 av. Joseph Claussat
63400 Chamalières

Local : 11 bis rue Gabriel-Péri
63000 Clermont-Ferrand

References
1 Miller J.-A., « Conférence de Madrid », Lacan Quotidien n°700, 19 mai 2017.
2 Ibid.